Traiter l'hypothyroïdie naturellement, des résultats surprenants !

Alimentation, compléments alimentaires, bilans sanguins, santé des intestins. Je vous partage mes stratégies de prise en charge individuelle.

Julie DUBOIS - Naturopathe certifiée FENA

2/20/20241 min read

Vous perdez vos cheveux, vous prenez du poids, votre humeur est fluctuante et par-dessus le marché vous avez des problèmes de mémoire et de concentration ? Vous présentez quelques-uns des symptômes d'hypothyroïdie.

Derrière cette même appellation, se cachent deux formes bien distinctes d'hypothyroïdie. L'une est dite fonctionnelle, l'autre auto-immune. Encore beaucoup de praticiens ne mènent pas l'enquête par le biais de bilans sanguins pour savoir quelle est sa forme et pourtant c'est essentiel.

En effet, une hypothyroïdie fonctionnelle - dite fruste - présente un taux de TSH anormalement haut et trouve sa cause dans des déficits minéraux : le corps n'a pas suffisamment de matériel pour convertir la T4 en T3. Ainsi une complémentation naturelle peut être envisagée et sera la seule solution pour vous faire retrouver l'équilibre. Quant à l'hypothyroïdie auto-immune, appelée aussi maladie de Hashimoto met en évidence des taux d'anticorps anti-TPO et trouve sa genèse dans les intestins. Il est alors indispensable de soigner votre deuxième cerveau !

La lecture rigoureuse des analyses sanguines permet d'adapter votre prise en charge. Une alimentation bien choisie et peu contraignante peut vous aider à réguler votre glande thyroïde et augmenter votre métabolisme.